chambre d'un geek
Numérique

Découvrez Sylvain, expert en diagnostic immobilier et geek

Vous avez peut-être une image du geek développeur en informatique, féru de jeux vidéo, de science-fiction et de mangas. Votre vision de la culture geek pourrait alors changer avec Sylvain, un diagnostiqueur immobilier, qui se définit également comme un véritable geek. Nous l’avons interviewé !

Bonjour Sylvain, ravi de faire ta connaissance. Pourrais-tu te présenter pour les internautes stp ?

Bonjour, avec plaisir ! Donc, je m’appelle Sylvain, j’ai 35 ans, je suis marié avec un petit garçon de 5 ans. Niveau professionnel, j’exerce le métier de diagnostiqueur immobilier. Et je me définis également comme un geek.

Qu’est-ce que cela veut dire pour toi « être geek » ?

On a souvent une certaine image des geeks : quelqu’un d’accro aux jeux vidéo, avec des lunettes et des boutons. Si tu as vu le film Cyprien avec Elie Semoun, tu sais de quoi je parle. Mais en fait, être geek, c’est avant tout avoir une culture geek. C’est par exemple aimer s’intéresser aux films de science-fiction comme Star Wars ou encore Le Seigneur des Anneaux. L’identité geek s’apparente aussi à la lecture de mangas ou comics. Bien évidemment, les jeux vidéo font partie intégrante de l’image du geek. La maîtrise des outils technologiques et de l’informatique est aussi un aspect à ajouter dans cette culture geek. Enfin, on pourrait y intégrer une connaissance assez bonne des sciences dures comme l’astrophysique ou encore la physique quantique.

Comme vous le voyez, la culture geek est en réalité très vaste. Ainsi, il existe toutes sortes de geek, plus ou moins attirés par tous ces aspects de la culture geek.

bande dessinee geek marvel dc

Et de ton côté, tu te retrouve dans quels aspects de la culture geek ?

Un peu dans tous. Alors déjà, j’adore les films de science-fiction et les mangas. J’ai par exemple vu tous les épisodes de DBZ, de Naruto, des Chevaliers du Zodiaque. Je fais souvent des soirées Star Wars avec des amis et j’ai dû voir chaque épisode une bonne dizaine de fois.

En parallèle, je joue à la console régulièrement. Je ne dirais pas tous les jours mais au moins une fois par semaine. Et en parallèle, je joue aussi sur PC, mais pas à un rythme très intense. Bon, j’avoue : je jouais beaucoup plus dans le passé.

Niveau technologie, j’ai quelques gadgets aussi : dernier smartphone, montre connectée, assistants vocaux, etc. Et j’ai de bonnes notions au niveau des sciences. Je me tiens au courant de l’actualité du domaine et des différentes théories scientifiques.

Par exemple, je serais capable de vous expliquer la théorie des cordes, ou encore de vous parler de l’équation de Schrödinger.

Et ta femme partage aussi cette culture geek ?

Alors oui, elle est aussi très geek mais de manière différente. Elle adore la technologie et les derniers gadgets à la mode. Elle s’intéresse aussi aux jeux vidéo. Je pense qu’elle est d’ailleurs plus joueuse que moi. En revanche, elle n’est pas très science-fiction ou manga.

Tu travailles dans un domaine très différent. Comment as-tu atterri dans le diagnostic immobilier ?

C’est vrai que l’immobilier peut sembler relativement éloigné de la culture geek. Toutefois, les deux ne sont pas incompatibles : j’en suis la preuve vivante.

En fait, ma motivation découle à mon avis de mes parents, qui sont tous deux agents immobiliers. Je ne fais pas le même métier qu’eux mais je travaille tout de même dans le même secteur : l’immobilier.

Et plus concrètement, je suis devenu diagnostiqueur immobilier après un Bac +2 dans le domaine du bâtiment et une formation de diagnostiqueur (sur ce site). Cela fait maintenant 14 ans que je fais ce métier et je ne compte pas changer pour le moment.

performance energetique maison

Tu travailles à ton compte ou pour une entreprise ?

Au début, je travaillais pour une entreprise. Et après 3 ans, je me suis mis à mon compte. Et j’en suis très content. Mon entreprise tourne bien. J’ai même recruté un diagnostiqueur en CDI 2 ans plus tôt.

As-tu des conseils à donner pour celles et ceux qui voudraient devenir diagnostiqueur immobilier ?

Je leur dirai déjà de foncer si c’est ce qu’ils veulent faire. Ensuite, je leur conseillerai de commencer en tant que salarié pour emmagasiner de l’expérience et éventuellement se lancer à leur compte après quelques années.

En fait, pour créer son entreprise, il faut déjà avoir un certain capital. Et surtout, il faut être prêt à faire face seul aux nombreux imprévus, qui peuvent arriver. Au début, je pense que travailler en entreprise est beaucoup plus sécurisant. Cela dit, se lancer directement en indépendant est possible mais quand même plus risqué.

Comment te vois-tu dans 5 ans ?

Je me vois toujours diagnostiqueur immobilier et toujours aussi geek ! Et bien sûr, je m’imagine toujours marié, aux côtés de ma femme et de mon fils…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *