entrepreneur edge
Numérique

Qu’est-ce-que le Edge Computing ?

Enfin prisé par toutes les industries, le Edge Computing se profile comme la panacée dans la gestion et le stockage des données. Qu’en est-il ?

Le Edge Computing, nouvelle arme de séduction massive

Le concept de Cloud Computing est bien entré dans les mœurs. Il n’en va pas de même pour celui de Edge Computing ou, dans la langue de Molière 4.0, informatique en périphérie.

Pourtant, l’Edge Computing contribue à stimuler l’innovation dans de nombreux secteurs. Cette méthode devancerait même le Cloud Computing pour traiter et stocker la donnée. Explications.

Toutes les industries, groupies du Edge Computing ?

Il était temps ! Après la frilosité générale, les industries qui investissent dans les technologies pour optimiser leur productivité, tombent — enfin ! — sous le charme du Edge Computing.

Merci à la 5 G et l’intelligence artificielle, tous deux hyper boulimiques en données.

Robotique, big data, Internet des objets, véhicules connectés, maintenance prédictive, e-santé, finances, télécoms … Aucun secteur ne veut plus passer à côté des promesses de cette gouvernance de la donnée à la périphérie des réseaux.

Et les promesses sont de taille : le Edge Computing permet de traiter, en toute sécurité et très rapidement, des données localement, en temps réel.

edge computing

Le Edge Computing, ou l’informatique hic et nunc

Exit le traitement et le stockage centralisés de la donnée. Un traitement en périphérie des réseaux suppose que la donnée est traitée ici et maintenant, soit :

  • par l’appareil qui la génère, que ce soit objet connecté, voiture autonome, téléphone portable, pour le traitement et le stockage de la donnée ;
  • par un serveur ou ordinateur local, qui traite les données décisives en temps réel ou presque.

Au fond, le Edge Computing, c’est un peu un retour au hic et nunc de nos philosophes antiques : vivre de façon augmentée en étant ancré dans la réalité présente, ici et maintenant.

Avec le Edge Computing, il n’y a que maille qui maille

Notons que le Edge Computing ne supprime pas les Data Centres et ne remplace pas le Cloud Computing. Les objets connectés transfèrent la donnée vers un petit dispositif local qui assure son traitement et son stockage en périphérie des réseaux. Ensuite, une fois traitée, cette donnée est véhiculée vers un Data Centre ou le Cloud.

Quels sont les avantages du Edge Computing ?

Le Edge Computing, parce qu’il traite la donnée ici et maintenant, offre de nombreux avantages :

  • une utilisation réduite de la bande passante, avec de substantielles économies à la clé, et une meilleure maîtrise des goulets d’étranglement ;
  • une sécurité accrue grâce au cryptage à la source ;
  • une puissance de calcul augmentée pour optimiser le traitement des données,
  • et une optimisation des performances, grâce à la répartition des charges de travail entre la périphérie et le cloud. Le Edge computing répond aux inconvénients du cloud en réduisant la latence.

A l’heure de la transformation digitale à tout crin, toutes les industries innovantes se doivent de décupler performances, ROI et productivité. Exactement ce que permet l’informatique en périphérie.

1/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *