securité

La protection électronique des articles du magasin

0 170

Le vol à l’étalage est de nos jours très répandu en France et les commerçants ne savent plus où donner de la tête. Avec l’avancée de la technologie, plusieurs techniques de protection des articles ont été mises en place dans le but de réduire au maximum les cas de vol à l’étalage. Parmi celles-ci, on a la protection d’articles qui est mise en place pour protéger les articles de magasin contre le vol. Les spécialistes de la protection de magasin réalisent rapidement ce type d’installation afin de protéger les commerçants contre les vols à l’étalage.

En quoi consiste la protection électronique des articles ?

La protection électronique d’articles est aujourd’hui assurée par les portiques que l’on peut retrouver aux entrées au niveau des petits et grands magasins. C’est une installation qui déclenche un signal sonore et lumineux lorsqu’un article encore étiqueté traverse leur champ. Il faut dire que ces portiques fonctionnent avec différentes technologies qui utilisent la détection par les portiques. Celles-ci sont en effet des antennes qui détectent les produits. On a aussi des antennes sol sur lesquelles les clients marchent en sortant du magasin. Elles sont le plus souvent utilisées par les vendeurs de chaussures.

Quelles sont les différentes technologies antivol utilisées ?

La protection électronique contre le vol d’articles peut utiliser plusieurs technologies : radiofréquence, électromagnétique, magnéto-acoustique, etc. Pour la technologie radiofréquence, il s’agit du fait d’émettre une onde dans des fréquences allant de 1.75 à 10 MHz (le plus souvent 8MHz). L’étiquette utilisée est composée d’un bobinage ou d’un circuit imprimé qui agit comme un amplificateur. L’un des portiques émet un signal très faible qui ne peut être capté par l’autre. Lorsque l’étiquette passe entre les deux, l’effet d’amplification fait que le son est nettement audible. Concernant la technologie électromagnétique, les antennes comprennent en effet un émetteur qui crée un champ magnétique de basse fréquence. Pour les étiquettes, elles disposent d’une bande métallique qui est fabriquée à partir d’un alliage de métaux de faible fréquence. À une intensité très basse, cet alliage de métaux sature facilement. La technologie magnéto-acoustique, quant à elle, utilise des étiquettes composées de deux lamelles ferromagnétiques qui vont se mettre à vibrer au contact du champ magnétique émis par les portiques. C’est d’ailleurs une technologie très avantageuse en ce sens où elle permet de réaliser des étiquettes de très petite taille (juste une dizaine de millimètres). En choisissant ce type de technologie, les commerçants pourront alors protéger les objets fragiles tels que les lunettes, les briquets ou encore les produits de beauté.

La protection électronique des articles du magasin
4.5 (90%) 2 votes

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

d159e4fb77012b58e5177797d4abd7d3@@@@@@@@@@@@@@@